Voie de Femme

Voie de Femme

La maladie comme porte d'entrée vers le féminin sacré

 

Voie De Femme, c'est la voix d'une femme donnant naissance à elle-même à travers l'endométriose. Ce blog fera écho pour toutes celles et ceux qui veulent faire le pont entre la maladie gynécologique et le féminin sacré et contribuer, en conscience, à la guérison de leur féminin, et du féminin de l'humanité.

  

 

 

Au coeur du désespoir, la grâce

    La maladie est-elle un chemin d'éveil? En tous les cas un outil d'évolution pour apprendre à cheminer vers la vraie source de la joie, vers son esSence... Découvrez mon article paru dans le revue "Rêve de femmes" de décembre!     Mon-article_decembre_2016.pdf

Naître femme

Il était une fois une jolie fée, qui rêvait de s'incarner dans un corps de femme pour sentir la puissance et l'ancrage dans la terre d'une vie humaine. Mais elle avait peur, très peur de perdre non seulement ses ailes, qui la connectaient au subtil, à ce qui ne se voit pas avec les yeux, mais aussi sa légèreté, sa liberté, sa jeunesse éternelle…   L'envie d'expérimenter fut toutefois plus forte que tout. Son â...

Sacrée maladie ou maladie sacrée?

      Parfois, la maladie prend le dessus. Le dragon ailé me provoque, me défie. Ce sont les moments où, terrassée par la douleur, l'épuisement et la peur, je suis couchée sur mon lit et mes démons intérieurs font écho au dragon: 'saleté de maladie, pourquoi t'en prends-tu ainsi à moi? Comment vais-je m'en sortir? Et si je dois repartir à l'hôpital? Je ne supporterai pas une nouvelle opé...

Prise de responsabilité et réconciliation avec le Tout

  La médecine allopathique a très vite déposé les armes. Très clairement, les seules possibilités à ce jour pour 'gérer' une endométriose sévère, c'est de mettre les ovaires au repos au moyen de traitements hormonaux à prendre au long cours, si possible sans faire venir les lunes, ce sang qui coule inutilement, selon certains gynécologues, chaque mois. Si certaines femmes optent pour des anti-inflammatoires puissants et de la morphine, d'autres passent ré...

Les blessures du féminin comme appel à un nettoyage collectif

Le corps parle. La douleur physique, lorsqu'elle est chronique, mène invariablement à la souffrance psychique et émotionnelle. Ce ventre qui se déchire, lorsque la maladie flambe, crie l'injustice, le désespoir, l'incompréhension, la peur, la solitude.   Telle la Belle au Bois Dormant, j'ai longtemps attendu qu'un Prince Charmant venu de nulle part m'embrasse pour que le mal s'arrête. Mais il n'en fut jamais ainsi. Le réveil a eu lieu lorsque je me suis relevé...

 

 

Vous recherchez ? :