Voie de Femme

Voie de Femme

Au-delà de la mal-a-dit, un Hymne à la Vie

shutterstock_591784352.jpg

 

Cesse de t’identifier à la maladie.

 

Tu es beaucoup plus que la maladie.

 

Même si ton corps hurle, pleure, se débat… dépose les armes.

 

Regarde-le, humblement, un genou à terre. Qu’a-t-il à te dire ?

 

La maladie n’est pas toi.

 

Tu n’es pas la maladie.

 

Tu es une âme en chemin.

 

Une âme incarnée dans un corps de chair.

 

Tu es puissante, lumineuse. Ta mission : rayonner qui tu es.

 

Déleste-toi de tes fardeaux avec joie. Ne t’accroche pas à eux.

 

Les souffrances du passé, les drames, les abus. Tout cela n’est pas toi.

 

Derrière ces blessures, il y a des messages. Va chercher les messages, puis continue ton chemin.

 

Cesse de t’accrocher à ce qui n’est plus.

 

Qui es-tu sans tous ces attachements ?

 

Et dans ce processus de mue, ne t’attache pas aux victoires. Ni aux défaites. Avance.

 

Avance encore. Ne recherche aucun résultat, si ce n’est déployer tes ailes.

 

Ose crier qui tu es. Lâche l’impuissance et ose le Maître en toi !

 

Tel est le message majeur de cette Endométriose qui t’accompagne.

 



27/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres